Autres actualités

Cinq communes misent sur l’autoconsommation photovoltaïque

13/06/2024
Cinq communes misent sur l’autoconsommation photovoltaïque

Eix, Dieppe-sous-Douaumont, Mogeville, Damloup, Maucourt-sur-Orne. Point commun entre ces cinq communes ? Elles s’associent pour créer une boucle d’autoconsommation photovoltaïque à l’échelle de leurs territoires. Un projet soutenu par l’État dans le cadre de l’opération Villages d’avenir.

Près d’une centaine de communes (96) avaient candidaté au programme de revitalisation territoriale Villages d’avenir. Quarante-six ont été retenues, porteuses de 17 projets soit individuels soit collectifs. Parmi elles, Eix, Dieppe-sous-Douaumont, Mogeville, Damloup, Maucourt-sur-Orne. Ces cinq villages, membres de la communauté de communes du pays d’Étain, bénéficient ainsi d’une aide en matière d’ingénierie pour monter leur projet commun : la création d’une boucle d’autoconsommation photovoltaïque à l’échelle de leurs cinq territoires.

Deux chargés de mission ont été affectés, dans le cadre de Villages d’avenir, au département de la Meuse pour guider les communes sélectionnées dans le montage de leurs dossiers : l’un est financé par l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires qui pilote le projet Villages d’avenir) ; et le second par le Cerema (Centre d‘études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

Le préfet Xavier Delarue, accompagné du sous-préfet de Verdun Xavier Pannecoucke, s’est rendu ce lundi 10 juin à Eix puis à Dieppe-sous-Douaumont pour se rendre compte de l’avancée de ce projet d’autoconsommation électrique. Ils ont rencontré les maires concernés : Jean Natale (Eix) , Emeric Hablot (Mogeville), Vincent Saidani (Maucourt), Jean-Paul Colin (Damloup) et Jean-Christophe Paton (Dieppe-sous-Douaumont). C’est suite à une réunion du PETR du Pays de Verdun en juin 2023, que le maire de Dieppe-sous-Douaumont avait engagé des démarches pour créer une boucle locale d’autoconsommation collective sur base d’énergie photovoltaïque, sur sa commune. Avec l’opportunité Villages d’avenir, le projet a été élargi à quatre communes voisines.

Date estimée : premier semestre 2026

Le dossier avance, sous l’impulsion des communes et de Cédric Thiolet, chargé de mission (Cerema). Trop tôt encore pour fixer un budget. Mais déjà le préfet assure du soutien de l’État. Il s’est montré particulièrement intéressé par ce projet « dont l’objectif est de parvenir à une solution pour que l’électricité coûte moins cher tant pour les communes que pour les habitants. C’est enthousiasmant, c’est du concret et cela peut se concrétiser rapidement. » Et d’ajouter : « Vous êtes des éclaireurs, vous défrichez ce domaine dans le département et votre expérience pourra servir de modèle à d’autres. »

Pour l’instant, le projet est encore aux phases d’études. Il s’agit de déterminer la dimension à lui donner. Combien d’utilisateurs seront-ils intéressés par le recours à ce mode de production d’énergie (bâtiments communaux, habitants, professionnels comme des agriculteurs, etc.) ? Quel volume d’énergie faudra-t-il produire ? Bien des questions sont encore à régler. Christophe Paton, le premier édile de Dieppe, espère : « L’autoconsommation devrait pouvoir démarrer, sur la globalité des communes, au 1er semestre 2026. Les premières communes devraient avoir une installation d’ici 10 à 18 mois. »